Blog FES

Tag -intelligence collective

Le premier des défis de l’Entreprise libérée

Charnière des charnières dans l’évolution intelligente de l’Entreprise libérée : Le bien-vivre au Travail…

Un constat : selon une étude éditée dans la  revue médicale International Archives of Occupational and Environmental Health : « le chômage tuerait entre 10 000 et 20 000 personnes chaque année en France »

Suite à une étude sur 6000 volontaires au chômage et sur les effets de cette période souvent sollicitante sur la santé, Pierre Meneton, chercheur Inserm diagnostique que les personnes privées d’emploi présenteraient une surmortalité trois fois supérieure aux personnes actives, notamment en raison de la “dimension psychologique du chômage” (“Unenmployment is associated with high cardiovascular event rate and increased all-cause mortality in middle-aged socially privileged individuals”, Pierre Meneton, Serge Hercberg, Joël Ménard, International Archives of Occupationnel and Environmental Health, janvier 2014).

Conclusion probable : c’est le regard sur le travail qu’il est nécessaire de revisiter et traverser un temps l’équation travail=argent pour y voir la dimension joie-action-engagement-qualité-sens. La légitime satisfaction de la rémunération ne suffit plus à un monde qui évolue vers l’accomplissement et l’utilité de soi dans le service à l’ autre !

Se former est l’une des grandes caractéristiques actuelles du travailleur engagé dans le vouloir mieux et plus grand. L’initiative vers la formation pour résoudre l’écueil « perte de sens » se libère, se démocratise et amène l’obligation d’une amélioration notoire de la qualité de vie au travail ! C’est ainsi que notre institut Formation Evolution et Synergie propose depuis maintenant 20 ans des formations à l’Intelligence Collective, au Coaching individuel,  au coaching de dirigeants et d’équipe.

en savoir plus sur l’article de Thomas Peaucell sur le site hbrfrance

Générer la rentabilité comme résultat du bien-être des salariés

Les collaborateurs d’entreprise ne peuvent etre respectés en leur identité que s’ils reprennent place dans cette courroie de transmission fondamentale qu’est la production de valeur. Le bien-être du salarié de l’entreprise, telle la bonne santé de l’organe, pourrait bien constituer une réelle stratégie durable dans le système entreprise. Améliorer la rentabilité des actifs, à masse salariale identique, c’est finalement miser sur le bien-être comme catalyseur de gains dans la productivité et donc « exhausteur » de bénéfices net ! (lire aussi l’article : « L’économie du bien-être »)

Une amélioration de la rentabilité de 11% en moyenne

Former en entreprise, lancer des collaborations génératives, coacher les équipes pour amener le  bien-être aux salariés , est aujourd’hui digne de résultats prometteurs et durables. Ainsi l’amélioration moyenne de la rentabilité s’élève à 11 %, et est comprise entre 7% et 20%.
lire la suite

Des cerveaux en phase pour des élèves motivés

Des chercheurs ont suivi en simultané le fonctionnement des cerveaux de douze élèves en classe et découvrent que  plus ces derniers se synchronisent, plus les élèves apprécient le cours.

Déja, Célestin Freinet (1896-1966) s’intéressait à la pédagogie nouvelle et à l’efficacité de l’apprentissage en petits groupes. Il avait créé l’atelier d’imprimerie en classe pour permettre aux personnalités de s’épanouir et à la coopération sociale entre élèves de se développer.