Secteur et débouchés d'employabilités

Le coach individuel et d’équipes exerce son activité en tant qu’indépendant, il est amené à intervenir dans différents cadres (en entreprises, pour des groupes, des associations, dans la gestion de problèmes de la vie quotidienne, etc.)

On distingue deux grandes catégories de coach : le coaching d'entreprise et le coaching personnel.
Selon la Société française de coaching, en 2010, le marché du coaching professionnel en France est estimé à environ 105 millions d'euros. En 2010, environ 1 500 professionnels déclaraient exercer le coaching. 450 environ sont accrédités par des organisations professionnelles référentes pour l'exercice du coaching professionnel, dont 250 par la SF Coach. Ces professionnels se partagent plusieurs marchés-cibles. Selon la SF Coach, les secteurs ayant le plus recours au coaching sont les services/télécom, la banque-assurance et l'industrie. Mais les administrations, les PME-PMI, les professions libérales, étudiants et créateurs d'entreprise commencent à leur tour à avoir recours au coaching professionnel.
Deux grandes tendances se développent aujourd'hui : le coaching d'équipe, visant le développement de la maturité d'une équipe, de son efficacité et de son «intelligence collective», et l'apparition des coachs internes salariés par l’entreprise dans laquelle ils interviennent. Ces deux tendances vont se confirmer d’ici 2020 et élargir encore le marché de la formation des coachs
Quel que soit le secteur, le métier de coach tend à devenir une véritable tendance et pas seulement un effet de mode. Vie professionnelle décousue, manque de liens, importance de l'image, stress… sont autant de facteurs contribuant à favoriser la demande en coaching.