Blog FES

La méditation étudiée par les Neurosciences

Plusieurs nouvelles études tendent à prouver que les techniques méditatives, tirées de la pratique des moines bouddhistes, agiraient sur la structure et le fonctionnement du cerveau !

Poursuivant les travaux et les hypothèses du prix nobel de médecine, Elisabeth Blackburn, sur l’effet bénéfique de la méditation sur le vieillissement, une récente étude américaine donne de nouveaux arguments ! En effet l’étude réalisée sur 100 patients de 24 à 77 ans, a démontré, IRM à l’appui, que les pratiquants réguliers de la méditation montraient au niveau du cerveau une moindre altération de la matière grise. Selon les auteurs, l’intensité même de la méditation aurait effet dun stimulant sur les dendrites et les synapses du cerveau

En savoir plus sur les Echos

note : l’EMDR et son évolution StilBil®, développé au sein de notre institut et dispensé en formation à Avignon, ont aussi montré des effets similaires de récupération de densité de la matière grise au niveau de l’hippocampe et du cortex préfrontal. en savoir plus sur l’étude de Stéphanie Khalfa, chercheuse à l’Institut de neurosciences de la Timone

Au sujet de l'auteur Voir tous les posts

admin